UA-3187744-32
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

04/01/2017

Interview de Patrick Pierre Dhombres sur Radio Grille Ouverte

Dans le cadre de son émission « Voix au chapitre » sur Radio Grille Ouverte, l’excellent animateur, Jean-Paul PASCAL, a interviewé Patrick Pierre Dhombres (alias Patrick Roux) pour son livre : « Les disparus de l'aube morte ».

Pour écouter cette émission, cliquez sur le lien ci-après : http://radiogrilleouverte.com/podcast/la-voix-au-chapitre...

(3e interview, après Marie-Thérèse Le Pabic, responsable de l'association « Graine de lire » et Jean-Paul Boré. Émission terminée par Michel Caron.)

Radio Grille Ouverte, disparus, roman policier, voix au chapitre, Cévennes

Les folies du baron de Castille dans le parc du château d’Argilliers

Gabriel de Froment, baron de Castille, né à Uzès en 1747, a passé une grande partie de sa vie à transformer son château d’Argilliers, à côté du Pont du Gard, en « palais des mille colonnes ». Il va également créer un parc qu’il va peupler jusqu’à sa mort en 1826 de fabriques, appelées aussi folies, souvent élevées à la mémoire d’êtres chers. Il va s’inspirer pour cela des parcs « pittoresques » qu’il avait découverts en Angleterre lors de ses séjours en 1777 et 1783. Mais c’est surtout son « Grand Tour » en Italie, en 1778 et 1779, qui va déterminer son gout pour les colonnes et les décors antiques, admirés à Pompéi.

C’est cette histoire que nous conte Thierry de Seguins-Cohorn, grâce aux documents provenant des archives familiales, héritées de la fille du baron de Castille, arrière grand-mère de son père. 

82 pages - 15 €

Castille, baron, Argilliers, colonne, parc, fabriques, folies, Uzès, Froment

03/01/2017

Poèmes bachiques - Allez les verres !

Président des « Amis de Rabelais », à Bagnols-sur-Cèze, président fondateur de l'Académie de Lascours dans le Gard rhodanien, ancien journaliste, Jacques Bonnaud a toujours porté un regard intéressé sur la vigne et le vin. Par son métier, il a défendu la viticulture, non pas en s'occupant des métiers du vin (il s'en défend d'ailleurs) mais surtout en défendant la viticulture de qualité, car, à ses yeux, elle est le reflet d'un art de vivre depuis la création de bâtiments : fermes, domaines, caves, caveaux etc... mais aussi celui de la santé (il aime à rappeler les propos de Louis Pasteur) et plus encore l'influence de l'art de produire de bons vins sur les arts et les Lettres.

C'est donc naturellement qu'il a décidé de rappeler que la vigne et le vin ont marqué profondément la civilisation de cette terre qui offre un fort bel agencement aux flots des visiteurs la belle saison venue.

Et cependant, il nous dit aussi son inquiétude quant à l'avenir.

Il voit poindre des transformations inquiétantes. A t-il tort ? A t-il raison ?

L'homme-vigneron a su réagir à travers les époques. Il a su aussi inspirer les versificateurs depuis Rabelais et Ronsard (et même bien avant) jusqu'aux
« Modernes » de notre époque.

Voilà qui permet de porter un regard sur quelques siècles de poésie, laquelle ne sait vivre qu'avec  « autrui », dans une communion de pensée et d'un art de bien vivre.

172 pages - 20 €

vin, littérature, bachiques, Rabelais, Ronsard, poésie, Académie de Lascours, Gard rhodanien, viticulture, Pasteur

02/01/2017

Hilarion, la terreur lilloise

Jullien Pacioni-Dorna, ce jeune auteur de 17 ans, nous amène dans le XVIIIe siècle sur les traces d'Hilarion, un riche lillois, qui sème la terreur dans sa ville.

Partout, il insulte les passants, les frappe, les harcèle. Tout le monde le respecte par crainte. Tout le monde, sauf un homme, un persan.

Découvrant un autre chemin que le méchanceté, Hilarion décide de le suivre en Perse. Il va alors vivre une formidable aventure et découvrir un livre étrange...

106 pages - 12 €

 

Hilarion, Lille,

2e édition revue et augmentée

https://www.facebook.com/michele.dutilleul?hc_ref=NEWSFEE...

Auteur

Né en 1999, Jullien Pacioni-Dorna vit à Clarensac, un village du Gard.

Après Un autre jour de pluie, paru aux Éditions Édilivre, il nous offre avec Hilarion, la Terreur Lilloise, son premier roman.

01/01/2017

Meilleurs vœux pour 2017

Fenestrelle, Uzès, éditions, vœux, 2017

31/12/2016

Patrick Roux animera "Des noms qui ont des voix"sur RGO

Patrick Roux, alias Patrick-Pierre Dombres, qui a publié deux romans aux Editions de la Fenestrelle : "L'ombre des étoiles" et " Les disparus de l'aube-morte" animera l'émission "Des noms qui ont des voix" sur Radio Grille Ouverte. Le premier volet, consacré à Tristan Corbière, sera diffusé dimanche 1er janvier 2017 à 12 h.

Patrick Roux.JPG

27/12/2016

Hommes et Femmes de Dieu du Diocèse de Nîmes, dans l'enfer de la guerre 1914-1918

La commémoration de la Grande Guerre continue de susciter un vif intérêt pour comprendre et faire sienne cette page tragique de notre histoire nationale. Ce travail de mémoire, riche et diversifié, fait peu de place cependant à l’engagement des Hommes et des Femmes dans l'enfer de la guerre consacrés. Pourtant, 34 723 prêtres, religieux, séminaristes français furent mobilisés ou engagés volontaires, 12 554 religieuses furent actives dans les ambulances et les hôpitaux. Ils payèrent un lourd tribut pour la défense de la France avec 5 155 morts.

Dans le diocèse du Gard, 200 prêtres furent mobilisés ainsi qu’une quarantaine de grands- séminaristes et de nombreuses religieuses. « Poilus » parmi tant d’autres, 41 sont morts pour la France, au front, à l’arrière ou des suites de la guerre. Ils combattaient à Craonne, à Douaumont, à Ypres, aux Eparges, ou encore dans l’Armée d’Orient à Zeitenlick ou Monastir…

Cette recherche, qui est celle d’un amateur, vise à sauver de l’oubli leur engagement de patriote et de croyant. Au travers des témoignages sur leurs parcours militaires et religieux, elle souhaite leur redonner leur dimension humaine et spirituelle.

Elle espère apporter des éléments de réponse aux questions que l’on peut se poser. Quel sens donnaient-ils à leur engagement et au sacrifice de leur vie ? Quelle fut l’attitude de la hiérarchie catholique, neuf ans seulement après la loi de séparation des Églises et de l’État ? Comment cette guerre de 1914-1918 a-t-elle marqué l’Église catholique, dans sa pastorale sacramentelle et liturgique, dans sa relation avec la République, dans sa posture au monde ?

En ce début de XXIe siècle, que nous enseigne cette douloureuse page d’histoire pour un vivre ensemble respectueux de nos diversités ?

244 pages - 20€

commémoration, Grande Guerre, travail de mémoire, prêtre, religieuse, séminariste, Craonne, Douaumont, Ypres, Eparges, Armée d’Orient, Zeitenlick, Monastir…

Auteur

André Bresson est né en 1947 à Anduze.

Travailleur social auprès des enfants et des familles en grande difficulté, il s’est attaché à conjuguer un regard éducatif et attentif à chaque situation avec l’approche transgénérationnelle, qui identifie chacun comme un maillon actif dans la chaîne des générations. À l’initiative d’un travail de mémoire, dans les Alpes de Haute-Provence, sur les morts de la Grande Guerre qui bénéficia du label national pour la commémoration du centenaire de la guerre de 14-18, il fut l’auteur principal d’un ouvrage « Thorame-Basse dans la Grande Guerre ». (2014, 200 pages)

Il est membre du Conseil d'Administration de la Société d’Histoire du Diocèse de Nîmes. (SHDN)

Bourdic, mon Village

Comme l'article du Midi Libre ne le dit pas, ce livre est publié par les Editions de la Fenestrelle. 

Bourdic, Uzège, Collines, château, église romane

Couverture Bourdic.JPG

Une esquisse de l’histoire mémorielle et patrimoniale de Bourdic.

40 pages - 10 €

 

Christiane Chabert n’est pas née à Bourdic, mais son mari et elle s’y sont installés en 1982, dans une vieille maison avec un jardin…

Membre actif de l’association Histoire et Civilisation de l’Uzège, elle a pris goût à l’histoire à travers les activités développées : bulletins et, notamment, à travers les visites des villages de l’Uzège.

À la demande des vignerons de Bourdic, qui devaient faire la preuve de leur appartenance au pays d’Uzès, elle commença à se passionner pour l’histoire de ce village. Ce modeste travail en est une première approche.

 

Élisa Baron est une fille, petite fille et arrière-petite-fille de l’une des plus anciennes familles de paysans de Bourdic, très attachée à mon village. Étudiante en art et passionnée de photographie, elle aime à parcourir la campagne pour en capter les images qui l’inspirent.

"Si l'Uzège était conté" sur Midi Libre

Ce jour, Jacques Roux, correspondant du Midi Libre à Uzès a mis à l'honneur Brigitte et Jean-Paul Francesch, les auteurs du livre "Si l'Uzège était conté" publié aux Editions de la Fenestrelle. 

Pays d'Uzès, Uzège, communauté de communes,Aigaliers, Arpaillargues, Aubussargues, Baron, Belvezet, Blauzac, Bourdic, Collorgues, Flaux, Foissac, Fons-sur-Lussan, Fontarèches, Garrigues, La-Bastide-d'Engras, La Bruguière, La Capelle, Lussan, Montaren, Saint-Dézéry, Saint-Hippolyte-de-Montaigu, Saint-Laurent-la-Vernède, Saint-Maximin, Sain-Quentin-la-Poterie, Saint-Siffret, Saint-Victor-les-Oules, Sanilhac, Serviers, Vallabrix, Vallérargues

 

Si l'Uzège était conté... Couverture.JPG

14/12/2016

Présentation des éditions de la Fenestrelle

Créées en juin 2013 de la collection « Patrimoine des Régions » de chez Lucie éditions (1), les Editions  de la Fenestrelle s’inscrivent dans les chemins qui mènent de l’histoire au patrimoine sous toutes ses composantes. Elles ont pour objet la valorisation du patrimoine culturel des régions à travers l'édition d'ouvrages axés sur les recherches historiques, les monographies, les découvertes patrimoniales, les romans historiques, l’architecture, l’histoire de l’art,  l’archéologie, etc..

L'ancrage des Editions de la Fenestrelle dans le territoire – celui de l'Occitanie - où elles sont implantées, n’hypothèque pas le développement vers les autres régions du territoire national. La culture régionale est un élément de l’identité locale et de l’affirmation individuelle et collective . Elle concourt à la reconnaissance, à la diversité, à la richesse culturelle universelle, à la sauvegarde et la valorisation de ce qui constitue la mémoire vivante d'une culture populaire traditionnelle.

Néanmoins, notre ligne éditoriale se veut évolutive, ouverte à toutes propositions qui pourront se développer à  travers des collections créés au gré des publications avec une orientation privilégiée vers la littérature.

La politique des Editions  de la Fenestrelle est articulée autour de trois principes :

  • Une maison d’édition indépendante :

C’est la garantie d’un fonctionnement basé sur des contrats de droits d’auteur, sur une déontologie respectant la charte nationale des éditeurs en région (2), sur un financement réalisé intégralement par nos soins et sur une distribution gérée par nous-mêmes et nos soutiens.

  • La découverte de nouveaux auteurs :

Permettre à de nouveaux écrivains d’accéder à l’édition est pour nous une manière d’encourager la vitalité et la création d’aujourd’hui.

  • Editer, puis diffuser et distribuer :

En collaboration avec les auteurs, chaque livre est fabriqué et publié avec soin, faisant l'objet d'un travail de promotion sur mesure. Nos publications bénéficient de référencements auprès des libraires et sur internet par l’intermédiaire de librairies en ligne.

La publication d’ouvrages fait l’objet d’un premier examen par le comité de lecture qui vérifie la qualité des textes proposés par les auteurs et donne un avis technique motivé. C’est l’éditeur qui, en dernier ressort, prendra la décision de publier le projet proposé.

Le comité de lecture est composé de 3 à 5 personnes bénévoles choisies pour leur compétence dans les domaines  aussi divers que ceux développés.