UA-3187744-32
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

10/10/2017

Présentation de l'ouvrage "Mourir pour les houillères" de Bernard Collonges

Pour le 156e anniversaire de la catastrophe de la mine de Lalle, la mairie de Bordezac accueillera Bernard COLLONGES pour présenter et dédicacer son livre :

"Mourir pour les houillères",

publié aux Éditions de la Fenestrelle

 

Mercredi 11 octobre 2017 à 11h,

salle de l'ancienne école de Bordezac.

Un apéritif clôturera cette présentation.

 

Mine, Lalle, Bessèges, Bordezac, catastrophe, houillères,

 

Le 11 octobre 1861, cent six mineurs périssaient dans l’inondation de la mine de Lalle, au cœur du bassin minier des Cévennes. Ces ouvriers, âgés de onze à soixante ans, étaient venus de toutes les régions de France, et même, pour certains, du Piémont italien. C’était l’époque de l’essor de l’industrie minière, aux mains de l’aristocratie financière. Très vite, les autorités du second Empire, redoutant une révolte de la population, s’employèrent à encadrer ce drame et à canaliser l’émotion considérable qu’il suscitait dans tout le pays. Ainsi fut construite une version officielle, évoquant la fatalité, exonérant les houillères de toute responsabilité, glorifiant l’action des dirigeants, réduisant à la part congrue les victimes et leurs familles.

Cette version de la catastrophe de Lalle s’est imposée jusqu’à nous, devenant la légende qu’évoquait le Baron Dulimbert, préfet du Gard, dans un discours prononcé un an après le drame.

Le présent ouvrage fait le récit du drame de Lalle en se situant à hauteur de ceux qui en furent les victimes. Basé sur des documents de l’époque  (rapports, procès-verbaux, jugements, courriers, notes, registres de l’état civil, etc.) il présente une chronologie détaillée et argumentée des événements. Il contredit la version officielle et établit, pour la première fois, l’identité précise des cent six ouvriers morts dans ce qui demeure l’un des accidents les plus meurtriers de l’industrie minière en France.

Mines de lalle 1.jpg

Mine, Lalle, Bessèges, Bordezac, catastrophe, houillères,

16/05/2017

Les archives de la commune libre de Figuerolles par Thierry Arcaix

Thierry Arcaix présentera son livre Les archives de la commune libre de Figuerolles* les 19, 20 (après-midi) et 21 mai 2017, à la Comédie du Livre à Montpellier, sur le stand de Sauramps. 

Comédie, livre, Montpellier, Figuerolles

*Figuerolles est un quartier de Montpellier situé entre les quartiers Gambetta, des Arceaux et d'Estanove dans l'ouest de la ville. Il conserve l'esprit de faubourg qui l'habite depuis sa création au XIXe siècle. Un habitat varié, une mosaïque d'ambiances, des lieux de rencontre, le quartier propose une vraie vie de quartier, conviviale et chaleureuse.

 

Article Midi Libre du 3 avril 2017

article, Midi Libre, Figuerolles, Arcaix

 

28/01/2017

Les auteurs de "Si l'Uzège était conté" à l'honneur dans la presse

Le journal Le Républicain d'Uzès et du Gard a consacré une page entière à Brigitte et Jean-Paul Francesch, les auteurs de "Si l'Uzège était conté". L'article est signé de la journaliste, Muriel Duny, que je remercie vivement.

Cet ouvrage de 414 pages est illustré par 660 photos des 31 villages de l'Uzège. Pour chaque village, quatre à cinq pages sont consacrées à l'histoire de celui-ci. 

Un voyage dans l'Uzège à travers les 31 communes qui vous ravira les yeux et vous dévoilera quelques pans de leur histoire. 

Uzège, pays d'Uzès, communauté de commune, Aigaliers, Vallérargues

24/01/2017

Conférence de Pierre Chante à la Médiathèque d'Uzès

Rochegude en Uzège et en Cévennes
une vidéo-conférence par Pierre Chante,
à l'occasion de la sortie de son livre
Rochegude Garrigue ou Cévennes, Editions de la Fenestrelle
Mardi 24 janvier 2017 à 18 h
 

Affiche Pierre Chante.JPG

 
 

23/01/2017

Article paru dans Midi Libre Uzès

 

001.jpg

L'interview d'Alain Delage sur France Bleu Gard Lozère

Alain Delage a été reçu par Leïla Mebarek, l'animatrice de l’émission "Fiers d'eux", ce jour, lundi 23 janvier  2017, pour parler de son parcours littéraire et notamment, de sa passion pour le Gard, dont il a découvert les richesses et écrit "Les diversités d'un Gard insolite ou secret" publié aux Editions de la Fenestrelle.

Pour écouter l'émission, cliquez sur le lien :

https://www.francebleu.fr/emissions/fiers-d-eux/gard-loze...

 

Capture 123.JPG

Alain Delage sur France Bleu Gard Lozère

Alain Delage sera reçu par Leïla Mebarek, l'animatrice de l’émission "Fiers d'eux", ce jour, lundi 23 janvier 2017, à 12 h 30 pour parler de son livre : "Les diversités d'un Gard insolite ou secret". 

Gard, Lozère, insolite, Nîmes, France-bleu, village, ville, département

19/01/2017

Un livre à lire

Dans son numéro du mardi 17 Jan 2017, le journal « Ventilo – le Guide de vos sorties culturelles Marseille-Provence » consacre un article au livre de Jean Louis Spieser : "Prisonniers des français Journal clandestin d’un Allemand au Château d’If, au Frioul, en Corse, à Uzès et au Puy-en-Velay (1914-1916)".

Voir l'article dans le journal Ventilo en cliquant sur le lien ci-dessous : 

http://www.journalventilo.fr/jean-louis-spieser-dr-max-br...

 

château d if, deuxième guerre mondiale, Dr Max Brausewetter, editions fenestrelle, Frioul,  Jean Louis Spieser, Uzès, prison, prisonnier des français,

14/01/2017

Prisonniers des Français

Un épisode méconnu de la Première Guerre mondiale.

En 1914, le Dr Max Brausewetter habite à Malaga. Lorsque la guerre éclate, il décide de rejoindre sa patrie allemande pour y soigner les blessés. Comme il est inenvisageable d’emprunter un itinéraire terrestre, il prend avec d’autres compatriotes un bateau pour Gênes.

Certes, il doit faire escale à Marseille, mais le Consul d’Allemagne leur a donné l’assurance qu’ils pourraient ensuite continuer leur voyage. Il n’en a rien été. Dans l’improvisation générale, l’auteur découvre les rigueurs des camps de prisonniers de France et la cohabitation forcée avec des gens qui ne font pas partie de son monde. Il a consigné son quotidien dans un journal clandestin qu’il a réussi à envoyer en Allemagne quelques mois avant son décès en 1916. Publié à Berlin en 1918 sous le titre J’accuse, ce témoignage poignant d’un homme de bonne volonté saisi dans les mâchoires de l’Histoire n’avait à ce jour jamais été traduit.

Dans la deuxième partie, le traducteur raconte sa rencontre avec ce texte, sa quête d’archives qui corroborent le récit et comment il a posé ses pas dans ceux de l’auteur en se rendant dans les cinq lieux de détention évoqués.

 

204 pages - 20 €

f

08/01/2017

L'aqueduc du pont du Gard - 8 itinéraires de découverte d'Uzès à Nîmes

Tout le monde connaît le pont du Gard, admiré du monde entier, mais qui s'interroge sur le destin de l'eau qui coulait à son sommet ?

Quel itinéraire parcourait-elle dans la campagne gardoise ? Quels autres ouvrages d'art a-t-il fallu construire pour l'acheminer du captage d'Uzès jusqu'à Nîmes ? Que sait-on de la construction de cet aqueduc long de 50 kilomètres, qui semble encore une gageure, de son histoire, de son abandon, de ses redécouvertes et de sa restauration ? Qu'en reste-t-il aujourd'hui ?...

Autant de questions auxquelles ce livre répond de manière précise et compréhensible par tous. Il nous entraîne, aussi, sur les traces encore visibles de cette extraordinaire réalisation. En huit itinéraires détaillés, les auteurs nous en font découvrir les vestiges, modestes ou grandioses, mais toujours émouvants ; ils nous emmènent au coeur de magnifiques paysages et nous révèlent, au passage, la flore de la garrigue, ainsi que le patrimoine historique et architectural des villages voisins.

Nouvelle édition augmentée de 30 pages, complétée par les dernières recherches.

202 pages - 25 €

Pont du Gard, aqueduc, Uzès, Nîmes, romains, architecture, ouvrage, Pitot, vestige, itinéraire, UNESCO, Uzège, Viturve

 

Auteurs

Retraité de l'enseignement, Claude LARNAC, Maître de conférences honoraire, professeur de mathématiques, fut président fondateur du Comité Inter communal de Défense du Site du pont du Gard, (CIDS), de l'association Pont du Gard et Patrimoine, de l'Académie Pont du Gard, membre du conseil culturel et scientifique du site du pont du Gard.

 

Maître de conférences honoraire de littérature française, François GARRIGUE a publié de nombreux travaux universitaires. Secrétaire du CIDS depuis 1995, il participe à l'animation en Uzège. Il est l'auteur du Maroc enchanté (Arthaud).