UA-3187744-32
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

06/01/2017

Revue Provence - Dauphiné

La revue Provence - Dauphiné, dans son numéro de janvier-février 2017, a mis à l'honneur les dernières publications des Editions de la Fenestrelle

Revue, Dauphiné, Provence, Fenestrelle, publications, éditions

05/01/2017

Haïkus - Au fil de la poésie

Le Haïku est un poème sensuel, écrit dans l’émotion. Épuré, il impose une extrême rigueur dans le choix du mot juste, isolant « l’instant de grâce » éphémère soumis au changement.

Depuis 2008, Évelyne Feller écrit des Haikus. Ses talents de peintre et ses créations poétiques se sont déjà réunis dans la réalisation de Livres d’Artiste, alliant calligraphie et image.

Dans ce recueil, elle nous fait partager ses émotions en illustrant ses poésies par les reproductions de certaines de ses toiles, mettant en parallèle Haïku et peinture.

208 pages - 20 €

 

Haïku, poésie, Japon, peinture, poème, éphémère, artiste

 

04/01/2017

Article de Rochegude sur « Le Lien des chercheurs cévenols »

« Le Lien des chercheurs cévenols » est une revue qui s'adresse à tous ceux qui s'intéressent à l'histoire des Cévennes. Dans son dernier numéro (n° 188, janvier-mars 2017)  un article a été consacré au livre sur Rochegude co-écrit par Pierre Chante et Jean-Claude Lacroix.

 

Rochegude, Cévennes, garrigues, Uzège, Cèze, Gard

Interview de Patrick Pierre Dhombres sur Radio Grille Ouverte

Dans le cadre de son émission « Voix au chapitre » sur Radio Grille Ouverte, l’excellent animateur, Jean-Paul PASCAL, a interviewé Patrick Pierre Dhombres (alias Patrick Roux) pour son livre : « Les disparus de l'aube morte ».

Pour écouter cette émission, cliquez sur le lien ci-après : http://radiogrilleouverte.com/podcast/la-voix-au-chapitre...

(3e interview, après Marie-Thérèse Le Pabic, responsable de l'association « Graine de lire » et Jean-Paul Boré. Émission terminée par Michel Caron.)

Radio Grille Ouverte, disparus, roman policier, voix au chapitre, Cévennes

Les folies du baron de Castille dans le parc du château d’Argilliers

Gabriel de Froment, baron de Castille, né à Uzès en 1747, a passé une grande partie de sa vie à transformer son château d’Argilliers, à côté du Pont du Gard, en « palais des mille colonnes ». Il va également créer un parc qu’il va peupler jusqu’à sa mort en 1826 de fabriques, appelées aussi folies, souvent élevées à la mémoire d’êtres chers. Il va s’inspirer pour cela des parcs « pittoresques » qu’il avait découverts en Angleterre lors de ses séjours en 1777 et 1783. Mais c’est surtout son « Grand Tour » en Italie, en 1778 et 1779, qui va déterminer son gout pour les colonnes et les décors antiques, admirés à Pompéi.

C’est cette histoire que nous conte Thierry de Seguins-Cohorn, grâce aux documents provenant des archives familiales, héritées de la fille du baron de Castille, arrière grand-mère de son père. 

82 pages - 15 €

Castille, baron, Argilliers, colonne, parc, fabriques, folies, Uzès, Froment

03/01/2017

Poèmes bachiques - Allez les verres !

Président des « Amis de Rabelais », à Bagnols-sur-Cèze, président fondateur de l'Académie de Lascours dans le Gard rhodanien, ancien journaliste, Jacques Bonnaud a toujours porté un regard intéressé sur la vigne et le vin. Par son métier, il a défendu la viticulture, non pas en s'occupant des métiers du vin (il s'en défend d'ailleurs) mais surtout en défendant la viticulture de qualité, car, à ses yeux, elle est le reflet d'un art de vivre depuis la création de bâtiments : fermes, domaines, caves, caveaux etc... mais aussi celui de la santé (il aime à rappeler les propos de Louis Pasteur) et plus encore l'influence de l'art de produire de bons vins sur les arts et les Lettres.

C'est donc naturellement qu'il a décidé de rappeler que la vigne et le vin ont marqué profondément la civilisation de cette terre qui offre un fort bel agencement aux flots des visiteurs la belle saison venue.

Et cependant, il nous dit aussi son inquiétude quant à l'avenir.

Il voit poindre des transformations inquiétantes. A t-il tort ? A t-il raison ?

L'homme-vigneron a su réagir à travers les époques. Il a su aussi inspirer les versificateurs depuis Rabelais et Ronsard (et même bien avant) jusqu'aux
« Modernes » de notre époque.

Voilà qui permet de porter un regard sur quelques siècles de poésie, laquelle ne sait vivre qu'avec  « autrui », dans une communion de pensée et d'un art de bien vivre.

172 pages - 20 €

vin, littérature, bachiques, Rabelais, Ronsard, poésie, Académie de Lascours, Gard rhodanien, viticulture, Pasteur

02/01/2017

Hilarion, la terreur lilloise

Jullien Pacioni-Dorna, ce jeune auteur de 17 ans, nous amène dans le XVIIIe siècle sur les traces d'Hilarion, un riche lillois, qui sème la terreur dans sa ville.

Partout, il insulte les passants, les frappe, les harcèle. Tout le monde le respecte par crainte. Tout le monde, sauf un homme, un persan.

Découvrant un autre chemin que le méchanceté, Hilarion décide de le suivre en Perse. Il va alors vivre une formidable aventure et découvrir un livre étrange...

106 pages - 12 €

 

Hilarion, Lille,

2e édition revue et augmentée

https://www.facebook.com/michele.dutilleul?hc_ref=NEWSFEE...

Auteur

Né en 1999, Jullien Pacioni-Dorna vit à Clarensac, un village du Gard.

Après Un autre jour de pluie, paru aux Éditions Édilivre, il nous offre avec Hilarion, la Terreur Lilloise, son premier roman.

01/01/2017

Meilleurs vœux pour 2017

Fenestrelle, Uzès, éditions, vœux, 2017

31/12/2016

Patrick Roux animera "Des noms qui ont des voix"sur RGO

Patrick Roux, alias Patrick-Pierre Dombres, qui a publié deux romans aux Editions de la Fenestrelle : "L'ombre des étoiles" et " Les disparus de l'aube-morte" animera l'émission "Des noms qui ont des voix" sur Radio Grille Ouverte. Le premier volet, consacré à Tristan Corbière, sera diffusé dimanche 1er janvier 2017 à 12 h.

Patrick Roux.JPG

30/12/2016

L’église gothique de Laudun-l’Ardoise - Itinéraire historique et patrimonial

Implantée dans l’ancien diocèse d’Uzès, l’église Notre-Dame-la-Neuve de Laudun-l’Ardoise est un édifice atypique. Sa haute silhouette dominant la plaine rhodanienne entre Pont-Saint-Esprit et Avignon fait d’elle un véritable repère géographique.

L’imposant monument témoigne du faste et des honneurs du mécénat de l’archevêque Guillaume de Laudun qui affiche ainsi sa puissance et manifeste sa profonde piété en ce milieu du XIVe siècle, dans cette seigneurie dont il est originaire.

Si cette église massive dévoile une certaine austérité par son dénuement et la simplicité de ses formes, son architecture laisse apparaître une unité propre au style gothique rencontré dans la région d’Avignon. Le chantier de sa construction, contemporain de celui du nouveau Palais des Papes qui s’ouvre à partir de juillet 1342, l’est également de celui de la collégiale de Montfavet, conduit de 1343 à 1347.

 Depuis la période médiévale jusqu’à la fin du XIXeesiècle, l’histoire artistique du monument est intimement liée à l’influence d’Avignon d’où provient la majorité des artistes qu’ils soient architectes, peintres, sculpteurs, marbriers, maîtres-verriers.

C’est un parcours historique et architectural que l’auteur nous propose dans cet ouvrage afin de découvrir un monument singulier et peu connu du Midi de la France.

 

198 pages - 20 €

 

Diocèse d’Uzès, Notre-Dame-la-Neuve de Laudun-l’Ardoise, rhodanien, Pont-Saint-Esprit, Avignon, archevêque Guillaume de Laudun, gothique, collégiale de Montfavet, Palais des Papes, histoire, architecture, médiéval, monument, édifice, Midi de la France, peintres, sculpteurs, marbriers, maîtres-verriers

Auteur

Ancien étudiant en histoire et histoire des arts à l’Université Paul-Valéry de Montpellier, Philippe Pécout est également guide conférencier des Villes et Pays d’art et d’histoire pour la région Provence-Alpes-Côtes-d’Azur. Documentaliste, il est l’auteur de plusieurs ouvrages et articles consacrés à l’histoire de Laudun-l’Ardoise et de sa région ainsi qu’aux monuments commémoratifs de la Grande Guerre dans le Gard. Maire de Laudun-l’Ardoise et conseiller départemental du Gard, il est également Préface Alain Girard président de Gard Tourisme et s’attache quotidiennement à valoriser les formidables atouts de ce département aux multiples richesses.